Faire évoluer son interprétation du monde

« Une carte n’est pas le territoire qu’elle représente » a dit un jour le philosophe Alfred Korzybski.

Et pour cause, chaque personne se construit sa propre perception du monde qui l’entoure, sa propre carte, à travers :
– ses yeux et ses oreilles
– sa vérité (ses croyances et ses besoins)
– sa carte du monde (son conditionnement éducatif et culturel).

Cela signifie que la vérité est subjective et qu’elle change en fonction de l’interprétation de chaque individu. De ce fait, « avoir raison » ne veut rien dire, car cela peut tout à fait être vrai pour vous mais pas pour quelqu’un d’autre. Et il n’y a pas de mal à ça !

Mais cela veut dire aussi que nous sommes capable de nous persuader de certaines choses et d’entretenir une vision d’une monde un peu négative, voir fermée. On appelle ça avoir des croyances limitantes.

Comprendre que notre vie est à l’image de notre propre carte du monde, c’est déjà s’autoriser que tout puisse être différent.

Les croyances limitantes peuvent nous priver du bonheur et altérer notre ouverture au monde et notre analyse. C’est un cercle vicieux : « ce que je crois, je finis par le créer ». Ex : je crois que je n’y arriverai pas –> j’y pense tout le temps –> je n’agis pas –> je n’ai rien fait –> du coup je n’y suis pas arrivé !

Heureusement, il est possible d’inverser ce cercle vicieux pour qu’il devienne vertueux. Ce qui marche dans un sens, marche toujours dans l’autre aussi ! Ex : je crois que je peux y arriver –> j’y pense vraiment –> j’agis –> je l’ai fait –> du coup j’y suis arrivé !

Bien souvent il n’y a pas de fatalité, seulement une perception du monde bien enracinée. Pour changer un état d’esprit négatif, 3 choses peuvent être réalisées :
– éviter de tout généraliser : « Je n’y arrive jamais », « Personne ne m’aime »…
– éviter d’omettre ce que VOUS ressentez : « C’est sa faute », « Ca ne se dit pas »…
– éviter de surinterpréter : « Je sais que ça t’énerve », « Il n’aime pas ce genre de chose »…

Mais la chose la plus importante selon moi reste de s’ouvrir au monde et d’échanger avec les autres !

À travers l’échange, nos cartes du monde se mélangent et une nouvelle vérité peut naître, une vérité plus en harmonie avec notre structure profonde. Au de-là des croyances, de l’éducation et de la culture.

De là naît l’évolution ! Une nouvelle carte du monde, réajustée en fonction des expériences, des connaissances et des rencontres 🙂

Êtes-vous prêt(e)s à reconnaître vos croyances et à vous aventurer au de-là ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s