Portrait de l’huile de coco

photo téléchargée sur unsplash.com

Depuis quelques années, l’huile de coco fait son grand retour dans notre quotidien. De plus en plus de personnes en vantent les bienfaits pour le corps et la santé. L’huile de coco était très utilisée dans la médecine ayurvédique (médecine traditionnelle holistique originaire de l’Inde) il y a déjà plusieurs siècles. Aujourd’hui à la recherche de solutions plus naturelles, on se tourne à nouveau vers ce genre d’ingrédient dont les vertus sont célébrées depuis la nuit des temps.

Une huile controversée ?

Cependant, comme tout aliment à la mode, l’huile de coco se retrouve au milieu de controverses. Sur Internet, on peut facilement tomber sur des articles mettant en garde sur cette huile qui serait finalement très mauvaise pour la santé car composée d’une grande quantité d’acides gras saturés. 🤔

Voici la composition en acides gras de l’huile de coco :

  • 90% de matières grasses saturées (48% d’acide laurique, 16% d’acide myristique, 9% d’acide palmitique, 8% d’acide caprylique, 7% d’acide caprique et 2% de stéarique acide)
  • 9% de matières grasses non saturées (7% d’acide oléique et 2% d’acide linoléique).

Sauf que…

Qui dit gras saturés dit cholestérol ? Et bien non ! Chaque acide gras est unique et l’huile de coco compris.

Cette idée reçue pour laquelle l’huile de coco est considérée mauvaise pour la santé par certains vient du fait que ces derniers confondent l’huile de noix de coco vierge, bonne pour la santé, avec l’huile de coprah raffinée, qui elle est nocive.

Dans quasiment tous les cas, l’huile de coco que l’on trouve au supermarché est de l’huile de coprah. Cette dernière est produite en Asie à faible coût et on lui retire tous les éléments nutritifs importants. Elle devient donc inodore et incolore, la seule chose qui en reste est de la graisse…
Pour trouver une vraie huile de coco qualitative, regardez donc plutôt du côté des magasins bio ou directement sur des boutiques en ligne spécialisée. Vérifiez toujours que le produit est biologique, extra vierge et extrait à froid.

Chaque acide gras est unique

 L’huile de coco est majoritairement composée d’acides gras saturés à chaîne moyenne contrairement aux graisses animales qui possèdent des acides gras saturés à chaîne longue. Plus la chaîne est courte, moins l’organisme nécessite de l’énergie pour la digestion. Les acides gras à chaîne moyenne sont des graisses dont l’absorption intestinale ne nécessite ni l’action de la bile ni celle des sucs pancréatiques, notre foie est donc moins sollicité. De ce fait, elles se transforment en énergie pour notre cerveau et nos muscles bien plus rapidement que les autres matières grasses. Elles ne seront pas stockées sous forme de graisse dans le corps contrairement aux acides gras à chaîne longue.

Les avantages et bienfaits de l’huile de coco

Elle est parfaite pour la cuisson

L’avantage d’être une huile saturée est qu’elle résiste très bien aux fortes chaleurs sans altérer sa qualité. Elle ne s’oxyde pas, contrairement aux huiles insaturées qui se transforment sous haute température. Elle est donc très adaptée pour la cuisson en cuisine. Il faut simplement veiller à utiliser une huile de coco bio, extra vierge et d’extraction à froid pour être sûr d’avoir un produit de qualité.

Elle aide à réduire le taux de cholestérol

Tous les acides gras saturés n’ont pas le même impact sur notre santé : celui de la noix de coco aide à baisser le taux sanguin de mauvais cholestérol. Selon une étude du docteur Raymond Peat, l’huile de coco aide à baisser le taux de cholestérol à la normal en le transformant en prégnenolone, un précurseur chimique naturel qui a un impact positif sur la circulation sanguine, la mémoire et le système nerveux.

Elle aide à combattre les mauvaises bactéries et les virus

L’huile de coco contient plusieurs acides comme l’acide laurique et l’acide caprylique, connus pour leur effet antiviral et antimicrobien. Elle aide donc a détruire les micro-organismes nuisibles. Elle est aussi utile pour les maladies intestinales inflammatoires et la maladie de Crohn.

Elle est nourrissante et hydratante pour le corps

L’huile de coco est très intéressante pour ses nombreuses propriétés cutanées et capillaires. Elle nourrit en profondeur tous types de cheveux. Elle hydrate aussi la peau en profondeur et aide à apaiser les rougeurs. Elle est très bien pour les peaux sèches et abîmées (fait testé et approuvé 😉).

Comment l’utiliser ?

Évidemment, comme toute bonne chose, il ne faut pas en abuser. Souvent une très petite quantité suffit, que ce soit en cuisine ou en cosmétique. L’huile de coco s’étale très facilement une fois liquide (elle le devient au dessus de 25°C). De ce fait, une cuillère à café suffit largement pour remplacer le beurre ou une autre huile dans la préparation d’un plat. De la même manière, il vaut mieux laisser fondre une petite quantité d’huile de coco dans ses mains pour l’appliquer sur le visage, quitte à en reprendre ensuite si cela ne suffit pas. C’est l’avantage, le pot d’huile de coco dure un certain temps et il n’est pas périssable 😉

Vous l’aurez compris, je trouve que l’huile de coco a un tas d’avantages. J’en ai toujours chez moi et je l’utilise aussi bien en cuisine que dans ma salle de bain. 😊

Vous utilisez l’huile de coco ? Qu’en pensez-vous ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s